Tunisiana

Samma3ni : une nouvelle manière d’accueillir vos correspondants en musique

Pour que l’acte d’appeler devienne un plaisir, le service « Samma3ni » offre une multitude d’avantages aux abonnés de Tunisiana qui veulent rompre la monotonie des tonalités d’attente standard, d’égayer le temps d’attente de leurs correspondants, sortir du lot et exprimer leurs émotions…

Tunisiana met à votre disposition une grande variété de contenus musicaux (oriental, occidental, jazz, hits musicaux, musiques classiques, etc.), ainsi que des ambiances, des bruitages ou des histoires drôles que les inscrits au service « Samma3ni » peuvent acheter.

Pour satisfaire tous les goûts et les préférences, Tunisiana vous propose à travers son service « Samma3ni » une large gamme de contenu qui varie entre les tubes des années 70, 80, 90 et les tubes contemporains, et un choix allant de la musique classique au jazz, du rap au pop, de l’oriental à l’occidental et des extraits de blague connus de vos artistes préférés…

Comment s’abonner au service « Samma3ni »

Pour profiter dès aujourd’hui des multiples fonctions octroyées par le service « Samma3ni« , il vous faut une souscription au préalable, pour se faire, il suffit de contacter notre serveur vocal 1234 ou de consulter le site Web www.tunisiana.com.

Samma3ni : combien ça coûte

Pour bénéficier du service « Samma3ni« , un prélèvement mensuel de 1 dt sera appliqué à partir du solde de l’abonné et donnera droit à une tonalité gratuite offerte par Tunisiana.

Par la suite, il est possible de procéder à l’achat, par unité, des tonalités parmi le contenu qui est disponible sur le site Web www.tunisiana.com ou l’IVR 1234.

Pour les abonnés postpayés, ils auront le 1er mois d’abonnement gratuit comme cadeau de bienvenue.

Pour tous les abonnés du service « Samma3ni« , le coût d’une tonalité locale est de 0,900 dt, par contre le prix d’une tonalité internationale est de 1,500 dt.

  Tarif
Abonnement mensuel 1,000 dt
Tonalité locale 0,900 dt
Tonalité internationale 1,500 dt

Et effectivement, puisque je suis en postpayé, je viens d’appeler un ami, pendant que ça sonnait j’ai eu droit à quelques secondes du one-man-show de Gad Elmaleh « La vie normale » où il disait « Des fois ça capte, des fois ça capte pas… » !