Logo E-direct TunisieJe reçois régulièrement sur ma boite email personnelle des campagnes emailing pour diverses marques et en provenance de plusieurs agences de communication : Dot Marketing, CIOA Tunisie (pour lesquels j’avais remonté un problème au niveau de la désinscription), Internet Management Group (site en construction) et essentiellement E-direct Tunisie qui se définit comme étant « le leader de l’emailing en Tunisie avec plus de 70% de parts de marché ».

Le dernier emailing que j’ai reçu de la part de E-direct Tunisie est pour le compte de leur client ElMouradi au sujet de l’offre « EL MOURADI : Diner GALA, Miss Poland 2007« .

Ce mailing, comme tous les précédents en provenance de cette agence, a été considéré comme Spam (courrier indésirable, pourriel, polluriel…) par Gmail.
Il est à noter que je n’ai jamais déclaré ces mails en tant que Spam, mieux encore, je jette toujours un coup d’œil sur mon dossier Spam pour marquer comme acceptables certains emails dont justement ceux en provenance de E-direct Tunisie.

Alors pourquoi, malgré tout cela, les emails sont-ils toujours considérés comme courrier indésirable ?

La réponse est très simple, il s’agit d’un principe de base que les plateformes de routage d’emailing sont censées appliquer. Au fait, il faut que l’adresse de l’expéditeur existe réellement. En l’occurrence, l’expéditeur du mail était Elmouradi@edirect-tunisie.com et pour les autres emailings des autres clients c’était toujours sous la forme annonceur@edirect-tunisie.com. Ces adresses n’ont jamais existé réellement, et cela implique essentiellement deux choses importantes :

  1. À la réception du mail, le Webmailer (Gmail, Hotmail, Yahoo! Mail, etc.) va systématiquement vérifier si l’adresse email expéditrice existe ou pas. Si cette condition n’est pas satisfaite, l’email est classé Spam.
  2. Si des personnes reçoivent ces mails ou, comme moi, vont les chercher et les récupérer dans le dossier de Spam, certains voudront répondre pour demander des compléments d’information, des devis, etc. Ils seront désagréablement surpris en lisant la réponse de leur Webmailer qui les informera gentiment qu’il lui est impossible de délivrer leur email car le destinataire est tout juste inconnu, l’adresse n’existe pas.

Pour un avenir meilleur au Webmarketing en Tunisie, j’aurai vraiment aimé que l’agence s’en rende compte un peu plus tôt, histoire de s’aligner aux standards du métier et d’assurer un minimum de délivrabilité aux campagnes de ses clients.

À bon entendeur…