Le blog d'un jeune tunisien

Lisez dans mes pensées… à vos risques et périls !

Archive pour le thème ‘Business

Pub Planet / Orange

Article disponible également sur
Tunivisions.net

Deux jours après TEDxCarthage, ça résonne toujours partout : dans les blogs, sur Twitter, Facebook, autour d’un café… Alors, comment je l’ai vécu, moi ?

Réticence

Au début, j’étais un peu déçu, et ça n’appartient qu’à moi ; je m’attendais à un autre TED, celui où on donne des billes, on partage des idées, des innovations, des pistes à explorer, comme dans la dernière conférence de Cyril RIMBAUD, ou encore celle de Slim AMAMOU plus tôt dans la matinée.

Prise de recul

Très rapidement après ce coup de gueule, j’ai compris. J’ai compris les choix des l’équipe organisatrice et je la félicite pour la prestation dans sa globalité (et sans rentrer dans des futilités et #tanbir de grincheux).
J’ai compris que ce dont ont besoin les jeunes d’aujourd’hui, c’est d’abord et avant tout des ondes positives, de pouvoir croire en eux-mêmes, de pouvoir se dire « Oui, ça marche, ça a pu marcher pour d’autres et ça marchera pour moi »
Alors il y a eu des présentations bien émouvantes dans ce sens, comme celle de Mme Essma BEN HAMIDA mais aussi d’autres qui m’ont permis de me reposer et digérer un peu tout ce que j’ai vécu (comme Karkadann, ARTE… :-P)

Plaisir

En prenant ce recul, j’ai pris plaisir en adhérant au mouvement, mais pas seulement. J’ai aussi pris plaisir car à la sortie de l’évènement j’ai vu des gens touchés et motivés, donc avec plus de chance d’entreprendre et de produire. Après tout, n’est-ce pas pour faire évoluer ce marché que j’ai choisi de rester en Tunisie et « determined to do it the hard way » ?
Et puis enfin pris plaisir en voyant que les deux premiers thèmes de Blogosphèrna sont complètement dans l’ère du temps ! Le premier concernant « L’identité tunisienne » (qui a occupé la majorité des interventions de la matinée) et puis le deuxième autour de « Jeunes et Entrepreneuriat » qui faisait un peu le lien entre toutes les success stories et était au cœur du TEDxCarthage.

Alors keep going, et attendez une bonne nouvelle de ma part dans les prochaines semaines !

*Return On Emotions est emprunté à HAVAS Digital

Une boutique Swatch qui met en avant dans sa vitrine des cK et des Tissot…
MEA CULPA : www.swatchgroup.com
Ça leur aura fait de la pub gratuite ;-)

Swatch - cK - Tissot

Cet article est une contribution à la 2ème édition de « Blogosphèrna » organisée par Le blog d’un jeune tunisien et accessible également sur Facebook.

Pour aborder le thème « Entrepreneuriat en Tunisie : Quelles opportunités & Quels obstacles pour les jeunes ? » j’ai préféré répondre en deux temps comme le suggère la question.

Opportunités

Alors quelles opportunités pour un jeune qui a envie d’entreprendre ?

Notre pays est en voie de développement, ça veut juste dire que tout reste à faire. Et si vous creusez dans votre domaine d’expertise vous trouverez bien une innovation ou du moins un concept occidental intéressant à adapter.

Je prends mon domaine à moi ; Internet, Marketing, E-commerce… Sachant que pendant les 10 dernières années tout le monde à l’entrée des universitées s’est rué vers les branches d’informatique et de e-commerce, nous devons avoir aujourd’hui sur le marché des personnes prêtes à s’investir pour développer ce marché.

D’ailleurs, j’en entends par centaines des jeunes qui te disent « Tu aurais dû faire ça… Il aurait mieux réussi en faisant ci… Ça serait chouette qu’il y ait tel truc… ». Alors pourquoi ne se lancent-ils pas ? Est-ce simplement parce que critiquer est bien plus facile qu’agir et produire ? En partie mais pas seulement, car il y a d’autres contraintes…

(je sais qu’il y en a qui ont osé, certains ont réussi, d’autres pas, mais les initiatives sont de loin négligeables par rapport au potentiel)

Obstacles

Les deux obstacles que j’ai choisi d’aborder ne sont pas les seuls, bien évidemment, en même temps je crois qu’ils contribuent grandement dans cette culture de consommation et attitude de non-action.

Freins psychologiques

Oui, c’est pour moi un frein majeur. Demande à un jeune qui a une idée en tête pourquoi il ne la réalise pas. Il te dira que c’est compliqué, les procédures, l’investissement, la concurrence, d’autres le feront avant moi, d’autres me piqueront mon idée, il me faut un local, des salariés, un budget…

A tout cela j’ai deux réponses :
1/ J’ai eu l’occasion de monter plusieurs boites en Tunisie et mon retour terrain est qu’on peut simplifier les choses si on veut et si on consulte les bonnes personnes pour prendre conseil, tout comme on peut aussi compliquer les chose à souhait
2/ Commencer petit, il le faut pour bien grandir. Faut-il que je liste toutes les success stories qui ont commencé ainsi « Il était une fois, deux mecs ratés dans un garage avec des ordis moins performants que ma machine à calculer… »

Même l’argument « Le e-commerce ne se développe pas à cause des moyens de payement, de l’infrastructure télécom… » est pour moi invalide ; oui il y a des projets qui en dépendent, et oui il y en a plein d’autres aussi qui peuvent vivre sans. Faites votre propre liste de projets mondiaux qui ont fait du succès ces dernières années et calculez le taux de ceux entre eux qui font de la vente directe sur leur site, vous remarquerez qu’ils ne constituent pas une majorité.

Venture Capitalists, Business Angels & co

Là c’est encore un frein de taille, même plus important que le premier. Si bien des startups ont réussi leur pari aux USA puis en Europe, c’est grâce aux investisseurs, et c’est loin d’être une question d’argent.

Au-delà du capital de départ et des levées de fond, les investisseurs ont généralement l’expérience du marché et du business, ils ont aussi un carnet d’adresses qui vaut de l’or à son dernier cours. Et de ces deux leviers, ils font tout pour vous accompagner vers la réussite, car avant tout ils veulent rentabiliser aux mieux leurs investissements ! Cet encadrement est actuellement quasi absent en Tunisie.

Maintenant la bonne nouvelle c’est que ça commence à bouger en Tunisie !

D’un coté, un réseau de Business Angels a vu le jour depuis à peine une année et ne tardera pas à passer à l’action (si ce n’est pas déjà le cas). L’avantage des Business Angels par rapport aux fonds d’investissement classiques c’est qu’il y a moins de procédures. Les choses avancent considérablement vite si 1 ou plusieurs investisseurs du réseau croient au potentiel du projet.

De l’autre coté, un tunisien qui vient de vendre sa boite à TT (chuuuut on ne sait pas qui c’est) va lancer dans l’avenir proche un fond d’investissement et commencera à accueillir les premiers projets intéressants.

Mot de la fin

L’échec, c’est de ne pas oser.

Bien à vous.

En avril dernier, on me demande de rédiger un article pour le lancement d’un forum professionnel de discussion et de partage de connaissances en développement Web. Comme je n’avais pas beaucoup de temps à y consacrer, voici tout ce que ma dernière neurone avait produit…

Étrange est ce monde où les prémisses du futur nous renvoient net aux conclusions – hâtives – d’un passé pas si lointain.

Hier encore, l’apparition du téléphone portable, autant dire « transportable » (RTM !), puis la deuxième génération en cellulaire (GSM) qui ne se fait pas attendre, puis les PDA (merci iPhone) et le 3G. Qui d’entre nous n’est pas capable de lire de la musique et de twitter sur son précieux gadget ? (si ce n’est pas le cas pour vous, je parie que les gens autour de vous vous voient en noir et blanc…)
Et dans tout ça, l’ancien joujou, le téléviseur, continue à se réduire à un pretty-wide-screen qui va le plus souvent afficher des données de la toile (Streaming, Internet TV…) ou de périphériques de stockage HD.

Aujourd’hui, Sony et Google vous chantent « What goes around comes back around » et plein d’autres les rejoindrons en chœur ; Sony avec la nouvelle gamme BRAVIA (au menu : Wifi, YouTube, Dailymotion, Twitter, Facebook, Flickr…), Google avec sa prochaine TV, on va bientôt pouvoir faire exactement la même chose sur son cellulaire, son PDA, son PC ou sa télé ! Des choses dans le goût « Je t’appelle de mon écran LCD pour tester le nouveau home-cinéma… T’es vraiment à Amsterdam ou il y a quelqu’un qui check pour toi sur Foursquare ?! ». Pour changer de temps à autre il sera permis de jouer un peu avec iPad, quoique un peu vintage

Quoi donc ?

Ceci veut dire que ce que vous développez aujourd’hui (applications, interfaces, contenu généré automatiquement, animations…) devront s’afficher de la même manière sur différents devices (pas uniquement WAP/mobile) et communiquer avec de nouveaux protocoles. C’est à dire un billet aller-simple vers du développement « responsable » que peu d’entre vous ont définitivement adopté à l’heure où j’en parle :

  • OOP (Object-Oriented-Programming) : Faciliter la production et la gestion d’APIs et se rendre disponible aussi bien en cloud-computing qu’en stand-alone
  • MVC (Model-View-Controller) : Se connecter plus facilement à de nouvelles sources de données et permettre une adaptation fluide de l’interface au terminal
  • Performance : Si avec les débits qui tendent vers l’illimité; je dois encore attendre charger votre interface, alors je ne reviendrai pas chez vous

So just do it and make a place for your business !


[MAJ]
Pour vous initier aux méthodes de développement « responsable », je vous recommande le blog de Anis BEREJEB qui est Zend Certified Engineer tunisien !

  • Inscription au fil RSS
  • Contactez l'auteur du blog
  • Bilel BESBES (BilelBesbes) on Twitter

Tags

Derniers commentaires

  • Rached Ben Najah sur "Rached BEN NAJAH – La photo et le récit se marient parfaitement bien" : @THIEBEAUX,,, je...
  • Lise Durant sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : Je vous remercie pour cet article impressionnant. Il met en...
  • Bechir Toukabri sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : Certains commentateurs ont mis l’accent sur ce signe...
  • chokri sur "Achetez par Internet des cartes de recharge Tunisie Télécom et Tunisia!" : je veus recharger mon...
  • maher amanna sur "Samma3ni, le nouveau service de Tunisiana" : hhh brabi famech 7aja jdida
  • Slim sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : Merci pour cet article !
  • Amine sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : L’inégalité en Tunisie me choque de plus en plus. En trouve des...
  • Ma Tunisie sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : ça se sent de jours en jours. L’inégalité et la différence...
  • mehdi sur "Connaissez-vous ces cigares tunisiens « ليالي تونس » ?" : o je peu trove ce cicare
  • THIEBEAUX sur "Rached BEN NAJAH – La photo et le récit se marient parfaitement bien" : vous n’avez pas...

Calendrier

décembre 2014
L Ma Me J V S D
« oct    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs en ligne