Le blog d'un jeune tunisien

Lisez dans mes pensées… à vos risques et périls !

Archive pour le thème ‘High-tech

En sirotant votre flûte de champagne Halal, vous pourrez désormais avoir le téléphone portable qui va avec.

Pour pas très cher, les musulmans pratiquants bénéficient – grâce à cette production indonésienne – de cinq alarmes se déclenchant à l’heure exacte de la prière (même en cas de changement de fuseau horaire), d’un accès à une version intégrale du Coran en arabe et en indonésien, de fonds d’écran religieux et de plusieurs sonneries dans le même thème…

Peu après Hidayah, Jewberry a fait son apparition. Contraction de « Jew » (pour juif) et de Berry (pour BlackBerry), il s’agit d’un logiciel vendu 30 dollars, qui permet aux hommes d’affaires de retrouver sur leur BlackBerry les textes de prière en hébreu.

A suivre…

[Source] Les Observateurs (France 24)

Suite à l’évolution professionnelle que j’ai eu en début de cette année 2008, je me suis offert ce bouquin que j’ai repéré par hasard lors de la tournée habituelle que je fais chez WHSmith à chaque fois que je vais à Paris.

Un ouvrage que j’ai trouvé excellent, en tout cas le premier que j’ai lu et qui soit vraiment adapté au management et au leadership d’équipes de geeks.

Ces profils IT (développeurs, ingénieurs, designers…) sont très particuliers de par leur cursus universitaire, leur manière de raisonner, d’agir, d’interagir avec leur environnement, leurs motivations, la nature de leur travail, et le fait qu’il soient à mi-chemin entre techniciens et artistes de leurs œuvres.

À ces profils spécifique, un leadership spécifique. Paul Glen, après avoir décrit avec précision (et un peu d’humour) les spécificités des geeks, a exposé l’approche appropriée – selon lui – pour leur leadership (en précisant au passage la différence entre leadership et management).

Étant moi-même un peu geek sur les bords, je confirme la plupart de ce qui a été dit dans ce bouquin (tant concernant les particularités du profil en question que pour les méthodes proposées) et je le recommande non seulement aux managers/leaders mais aussi à n’importe quel geek qui aimerait mieux se connaître et se maîtriser.


L’écrivain : Paul Glen

Paul Glen is an award-winning author, management columnist and a professional speaker.

Paul Glen BiographyHe is the author of « Leading Geeks: How to Lead and Manage People Who Deliver Technology » (Jossey-Bass Pfeiffer, 2003, Warren Bennis Signature Series) and « Healing Client Relationships: A Professional’s Guide to Managing Client Conflict » (Professional Service Publishing, 2001). « Leading Geeks » has won several book awards including the 2003 Financial Times Germany International Book Prize naming it the best new book published worldwide on the subject of leadership.

Suite de la présentation sur le site officiel de Paul Glen.

 

Le livre : Leading Geeks: How to Manage and Lead the People Who Deliver Technology

Jossey-Bass Pfeiffer, janvier 2003 (Warren Bennis Signature Series)
250 pages

Présentation de l’éditeur :

Paul Glen - Leading Geeks: How to Manage and Lead the People Who Deliver TechnologyTechnology has so clearly woven itself into the fabric of business culture that publishing Glen’s book on how to manage the people who produce high tech makes perfect sense. The author, founder of a consulting firm specializing in IT organizations, assumes that « geeks » are not everyday people, and draws on his experience to present clear and simple techniques for employers to not just get what they need out of tech workers but to become the kind of managers who will mesh well with this new kind of employee. Glen’s insight is to treat high technology as a creative product produced by temperamental people who are a cross between artists and professionals. This view stems from the ambiguity of « geekwork » and the fact that geeks usually know more about what they do than do their managers.

Though Glen doesn’t advocate turning the factories over to the workers, his aim is to make managers more effective by teaching them about the people they lead, not by giving them tools to bend employees to their will. He does an excellent job of enumerating geek characteristics and the context in which geekwork takes place, providing ample material on what works with geeks and what doesn’t, such as « intrinsic » or « extrinsic » motivators, and valuable advice, like « never underestimate the power of free food. »

Though it doesn’t contain much new material, Glen’s easily readable book will prove exceptionally useful for managers who feel left behind by the pace of technology or bosses seeking to better understand their information age employees.

Le livre sur Amazon.fr

Voilà enfin en accès grand public, depuis hier soir à 21h exacte, le nouveau navigateur du géant d’Internet : Google Chrome. Tout le monde attendait que Google débloque l’accès à la page de téléchargement. Pourtant, contrairement à l’énorme buzz qu’avait fait Mozilla pour Firefox3, l’équipe Google s’est contentée d’une journée pour annoncer le lancement de son navigateur à travers un article sur son blog officiel et une bande dessinée sur Google Books.
Puis, juste après l’activation des URL, une petit message a été rajouté sur la page d’accueil du moteur de recherche pour inviter les internautes à télécharger le nouveau navigateur (de mémoire, ça a été fait avant pour Google Toolbar mais pas pour tous les produits Google).

Puisque certaines personnes ont eu accès au navigateur en bêta test quelques jours avant le lancement, on peut voir dans le centre d’aide de Google Chrome qu’il y a déjà des bugs à résoudre, dont certains qui me paraissent assez critiques (comme «Google Chrome does not support SSL client authentication» ou encore «Sometimes your laptop won’t go to sleep when Google Chrome is running») et pour lesquels la réponse de Google est : «We know about this and don’t currently have a fix.» («Nous sommes au courant de ce problème et nous n’avons pas encore de correctif.»).

Indépendamment de tout ça, mes premières impressions après une heure d’utilisation sont les suivantes :

J’ai aimé

  • La page d’accueil Nouvel onglet
    Quand vous ouvrez un nouvel onglet, vous bénéficiez d’un accès rapide aux pages les plus consultées (avec des screenshots), à une recherche directe dans votre historique de navigation, au pages récemment fermées ou encore les URL récemment ajoutées aux favoris.

    Google Chrome screenshot 1

  • L’historique de navigation
    Une page entière vous donne la visibilité sur votre historique de navigation, avec la possibilité d’effectuer une recherche rapide, d’effacer l’historique de la journée et avec des marqueurs pour séparer les sessions de navigation.

    Google Chrome screenshot 2

  • L’historique des téléchargements
    Aussi une page entière avec un champ de recherche.
  • L’optimisation de l’espace de travail
    Des barres qui sont généralement peu (ou presque pas) utilisées ont disparu pour laisser plus de place au contenu des pages. Exemple : il n’y a plus de barre de menu ; les seules barres fixes sont la barre d’adresses et la barre de navigation entre les onglets.
    La barre de statut, elle, s’affiche uniquement au besoin (lors du chargement d’une page ou quand on survole un lien…)

    Google Chrome screenshot 3

  • Rapidité et utilisation de la mémoire
    Lors d’une première utilisation on peut remarquer que le chargement des pages est sensiblement plus rapide par rapport à d’autres navigateurs comme Firefox, Flock ou Internet Explorer, mais pas très loin de Safari (et pour cause, ils se basent tous les deux sur le même moteur de rendu Webkit). Chaque onglet est géré par un processus système indépendant. En ouvrant avec Google Chrome les 35 onglets que j’avais sur Flock, je n’ai pas énormément gagné en utilisation mémoire (en additionnant ce qu’utilisent tous les process chrome) mais la navigation à l’intérieur de chaque onglet reste plus fluide. Ce système permet également d’éviter que les onglets soient bloqués les uns par les autres en cas de problème.
  • Champs texte
    Le navigateur détecte les champs texte (du type textarea) présents dans la page Web et permet de les redimentionner sans bousiller le layout.
  • Enregistrement des mots de passe
    Il fallait y penser ; le navigateur ne te propose d’enregistrer le mot de passe dans le trousseau que lorsque l’authentification est réussie. Quand tu tatonne pour retrouver un vieux mot de passe, pas la peine d’être interrogé à chaque fois alors que tu ne sais pas si c’est le bon ou pas.

Je n’ai pas aimé

  • Compatibilité
    Google Chrome n’est pas (encore) disponible en version Mac/Linux.
  • Distribution
    Le fichier d’installation se connecte à Internet pour télécharger l’application et pouvoir enfin l’installer, ce qui n’a pas de justification et ne fait que compliquer les choses.
  • Standards Web
    Au survol d’un lien image, le navigateur affiche un tooltip correspondant au texte alternatif de l’image, alors qu’il devrait afficher le titre du lien.
  • Ergonomie
    Pour une utilisation intensive, la navigation entre les onglets devient difficile ; les onglets sont trop petits, on risque à tout moment de fermer un onglet en voulant l’activer, contrairement à Firefox où les onglets ont une taille minimale et on a recours à un système de pagination absent sous Google Chrome.
  • La barre de titre
    Celle-ci aussi a disparu pour gagner de l’espace. Personnellement, je la regardais souvent et j’aurai aimé qu’elle reste. Maintenant je vais devoir survoler l’onglet ou consuler le code source de la page pour lire le titre.
  • La barre de statut
    C’est malin de penser à afficher le statut seulement lorsqu’on en a besoin, mais des fois elle disparaît trop tôt et on ne sait pas à quel moment la page de l’onglet actif est complètement chargée.
  • L’approche multi-processus
    En cas de blocage, cette approche n’est pas forcément efficace puisqu’on ne pourra pas savoir à quel processus système correspond chaque onglet ; on va devoir tuer les processus un par un jusqu’à ce qu’on attrape le bon (?). Elle ne permet pas non plus de surveiller l’utilisation mémoire et processeur de chaque onglet séparément.

    Google Chrome screenshot 4

  • L’expérience utilisateur
    Certains ont le réflexe du F5 ou du Ctrl+R pour rafraîchir une page Web. D’autres ont le réflexe de passer par le menu contextuel (bouton droit de la souris). Ces derniers ne seront pas contents ; l’option n’est pas disponible sur ce navigateur, ça n’aurait rien coûté de la garder…
    Aussi, quand on rafraîchit une page Web dans laquelle on a fait du scroll, le navigateur de se souvient pas de la position ; pas pratique quand on rafraîchit pour surveiller un bloc particulièr qui n’est pas en haut de la page.

Conclusion

Il est encore trop tôt pour désinstaller vos navigateurs préférés…

La folie ne s’arrêtera pas… Cette fois le iPhone se dote d’une connectivité aux réseaux 3G pour une navigation plus rapide et donc permettant un confort lors de l’accès à divers services comme le GPS mapping, le push email, etc.

Ce qui a le plus attiré mon attention c’est le clin d’œil qu’a fait Apple cette fois aux entreprises en introduisant la synchronisation active des emails, contacts et calendrier avec Microsoft Exchange.

Amateurs de Apple, cliquez sur l’image ci-dessous pour un tour guidé…

Apple iPhone 3G

  • Réagissez
  • Thèmes : High-tech
  • J’étais invité avant hier à la cérémonie d’inauguration officielle du 1er Salon International des Solutions High Tech pour les Entreprises, High Tech 2007, qui a été rehaussée par Madame Khédija Ghariani, Secrétaire d’état auprès du Ministère des Technologies de la Communication, chargée de l’informatique, de l’Internet et des logiciels libres.

    Date et heure : Jeudi 3 Mai 2007 à 15h30
    Lieu : Centre International des Foires et d’Expositions de Tunis (La Charguia).

    Les produits proposés par les différents prestataires étaient souvent des solutions ERP / CRM. Je retiens aussi la présence de Tunisiana, de Tunisie Telecom qui était là pour communiquer autour de son offre One Stop Shop (Offre de liaison louée internationale de bout en bout avec guichet unique) et enfin de l’ANCE (Agence Nationale de Certification Electronique) qui commence aussi à se faire présente dans les différentes manifestations.

    Mes impressions ?

    Il me semble qu’il y a toujours une confusion entre haute technologie, nouvelles technologies, Internet, toutes ces « choses » nouvellement d’actualité dans ce pays -en voie de développement-, tous ces termes dont nous ignorons les définition exactes et les limites.
    Ou alors qu’on sait très bien ce que veut dire « High Tech », on sait qu’on n’en a pas, et on se dit « Ce n’est pas grave, on va mettre n’importe quoi, personne ne s’en apercevra!« .

    Normal, tout le monde n’est pas connecté à L‘Internet…

    • Inscription au fil RSS
    • Contactez l'auteur du blog
    • Bilel BESBES (BilelBesbes) on Twitter

    Tags

    Derniers commentaires

    • Rached Ben Najah sur "Rached BEN NAJAH – La photo et le récit se marient parfaitement bien" : @THIEBEAUX,,, je...
    • Lise Durant sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : Je vous remercie pour cet article impressionnant. Il met en...
    • Bechir Toukabri sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : Certains commentateurs ont mis l’accent sur ce signe...
    • chokri sur "Achetez par Internet des cartes de recharge Tunisie Télécom et Tunisia!" : je veus recharger mon...
    • maher amanna sur "Samma3ni, le nouveau service de Tunisiana" : hhh brabi famech 7aja jdida
    • Slim sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : Merci pour cet article !
    • Amine sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : L’inégalité en Tunisie me choque de plus en plus. En trouve des...
    • Ma Tunisie sur "Les voitures de luxe en Tunisie" : ça se sent de jours en jours. L’inégalité et la différence...
    • mehdi sur "Connaissez-vous ces cigares tunisiens « ليالي تونس » ?" : o je peu trove ce cicare
    • THIEBEAUX sur "Rached BEN NAJAH – La photo et le récit se marient parfaitement bien" : vous n’avez pas...

    Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  

    Visiteurs en ligne